24 mai 2022

Shadow Pool: Une histoire naturelle du San San International (Miami USA)

Shadow Pool: Une histoire naturelle du San San International. Performance à la Miami Beach Edition à Miami Beach . Avec une vidéo complète est un extrait.

Shadow Pool: Une histoire naturelle du San San International. Performance de Noah Freeman et Justin Lowe, 4 décembre 2014, Miami Beach.

présentée par Marlborough Chelsea. 4 décembre 2014.

L’œuvre utilise un mélange de genres théâtraux allant de la conférence de diapositives, du défilé de mode, de l’exposition sculpturale et de l’acte musical en direct comme moyen d’illustrer le monde parallèle fictif du San San International, une « méga-convention hallucinatoire aux proportions stupéfiantes ». Conçue en 2008, cette extravagance multisensorielle a voyagé sur des sites allant du MOCA Los Angeles à ballroom Marfa.

Jonah Freeman et Justin Lowe créent des installations environnementales immersives qui jouent sur les idées de la culture de la drogue, du psychédélisme, de l’architecture et du cinéma. En commençant par leur première pièce collaborative officielle, Hello Meth Lab in the Sun, les artistes ont créé une série de récits récurrents qui sont présents à travers plusieurs œuvres connectées, notamment Black Acid Co-Op et Bright White Underground.

Black Bananas est le dernier groupe de la légendaire chanteuse Jennifer Herrema et de ses camarades Brian Mckinley, Kurt Midness et Nadav Eisenman. Avec des influences sonores allant du hair metal au funk numérique en passant par les groupes de bar des années 70, Black Bananas crée un son inoubliable dans sa voix indéniablement unique.

Extrait de ce défilé avec une femme nue parmi les autres habillées

provient de https://youtu.be/OFfdxvPJCb8

Vidéo complète à https://vimeo.com/114651292

Source https://vernissage.tv/2015/01/14/shadow-pool-a-natural-history-of-the-san-san-international-performance-by-noah-freeman-and-justin-lowe/

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires